Projet Labiche

Rénovation d’un appartement F5 de 185 m2 – Paris 16

Nos clients vivaient depuis 5 ans dans ce bel appartement situé au 5ème étage d’un immeuble du 16ème arrondissement de Paris. Deux éléments les ont poussés à lancer une rénovation intégrale :

– ils souhaitaient augmenter la surface habitable en récupérant les chambres de bonnes du 6ème étage ;

– les prestations intérieures n’étaient plus en accord avec leurs goûts ;

Nous avons donc travaillé en partenariat avec Studio Olivier Guyot Architecte, responsable des plans et de la nouvelle distribution des pièces, et les décorateurs d’intérieur Sandrine Kulakowski et Patrice Henry responsables notamment du choix des matériaux. HABITEUM est intervenu en tant que contractant général et maitre d’oeuvre pour jouer son rôle de chef d’orchestre entre les différents intervenants sur ce projet de rénovation.

Notre plus grand défi consistait à relier l’appartement aux chambres de bonnes situées à l’étage supérieur. Celles-ci ont été transformées sur une surface de 20 m2 en une chambre et une salle de douche avec entrée indépendante. L’ouverture de la trémie a nécessité une étude de la structure et son renforcement pour pouvoir accueillir l’escalier réalisé par un chaudronnier (structure en métal) et un menuisier (habillage en bois).

Au 5ème étage, toute la distribution a été revue pour créer des grandes pièces à vivre très aérées (salle à manger et salon) ainsi qu’une master bedroom avec un grand dressing, une salle de douche et un toilette indépendant en plus des autres chambres et salles d’eau.

Dans tout l’appartement, HABITEUM s’est chargé de poser l’ensemble des matériaux sélectionnés par les décorateurs d’intérieur : de la moquette à l’étage et dans la partie nuit pour l’insonorisation et le confort, de magnifiques papier-peints sur de nombreux murs et dans l’escalier, du carrelage dans les salles d’eau avec des plans de calepinage très précis, tous les luminaires mais aussi les poignées et l’appareillage électrique tout en laiton. Toutes les fenêtres ont également été changées.

Enfin, dans la salon, pour préserver la structure du bâtiment, un IPN devait être conservé. Plutôt que de le camoufler, nous avons fait le choix de le laisser apparent et de l’assumer.

Chiffres clés