Rénovation rime souvent avec confort et amélioration des performances énergétiques d’une maison. Le but étant de faire des économies sur le long terme, il est important de ne négliger aucun poste permettant une meilleure isolation de votre logement. Les fenêtres en font partie, et doivent même devenir une priorité dans votre budget de rénovation.

Le problème est qu’il existe une multitude de modèles différents et à des prix très variés. Dans cet article, HABITEUM, spécialiste de la rénovation à Paris, vous livre quelques conseils pour faire le meilleur choix !

Quel type de pose pour vos nouvelles fenêtres ?

Avant de parler des fenêtres en elles-mêmes, il nous paraît indispensable d’insister sur un point trop souvent négligé lors du remplacement d’une fenêtre : le type de pose. Il existe 2 types de remplacement : la dépose totale et la pose en rénovation.

La dépose totale consiste à enlever entièrement votre ancienne fenêtre, y compris le dormant (la partie fixe scellée au mur).

La pose en rénovation consiste à retirer l’ancienne fenêtre tout en conservant le dormant s’il est en bon état. On visse alors le nouvel encadrement directement sur le dormant en place.

Nous insistons sur cette distinction, car tout fournisseur de fenêtre vous demandera quel type de pose est à réaliser. Selon le type de pose choisi, la prise de cotes est donc différente, et les dimensions de la fenêtre commandée ne seront donc pas les mêmes. Prenez donc garde à bien vérifier ce point pour ne pas vous retrouver avec une fenêtre neuve trop petite ou inversement !

Afin de ne pas être confronté à ce genre de problème, nous vous conseillons de vous adresser à un professionnel pour réaliser le remplacement de vos fenêtres. Dans ce sens, HABITEUM vous accompagne tout au long du remplacement de vos fenêtres afin de vous proposer la solution la plus adaptée à votre maison.

Quels matériaux choisir pour vos fenêtres ?

Dans un premier temps, il est important de choisir le matériau constitutif des encadrements de vos fenêtres. Ce choix s’effectuera en fonction de vos goûts, mais aussi et surtout de votre budget. Pour faire simple, vous avez le choix entre 3 matériaux : le PVC, le bois et l’aluminium.

Chacun de ces matériaux a ses avantages et inconvénients que nous allons vous exposer ci-après.

Fenêtres en PVC

Le PVC possède le meilleur rapport qualité/prix des 3 matériaux. C’est un bon isolant, imputrescible, et facilement nettoyable. De plus, sa légèreté joue également en sa faveur lors de l’installation des nouvelles fenêtres.

Le seul inconvénient est l’aspect esthétique des fenêtres en PVC. Malgré la grande diversité de coloris à votre disposition, l’aspect « plastique » ne plait pas à tout le monde, et apporte moins de cachet à votre maison qu’une fenêtre en bois.

fenetre-pvc

Fenêtres en bois

Si vous privilégiez l’esthétisme et que votre budget le permet, optez pour le bois. De par son aspect chaleureux et élégant, le bois s’insère parfaitement dans tous vos projets de rénovation. Ses performances d’isolation thermique et acoustique sont excellentes, et sa durée de vie également.

Il faudra seulement penser à le traiter à intervalles réguliers (tous les 10 ans environ) pour conserver un aspect parfait. Le seul inconvénient par rapport au PVC est le prix, une fenêtre en bois étant relativement plus onéreuse à l’achat.

chambre-enfant-3-raspail

Fenêtres en aluminium

Si vous souhaitez apporter une touche moderne et plus actuelle à votre maison, l’aluminium est LA solution. Disponible dans un grand éventail de teintes et de finitions, les fenêtres en aluminium s’intègrent parfaitement dans un environnement contemporain.

Ce choix vous permet également d’avoir des fenêtres avec des montants plus fins et donc une surface vitrée plus importante. Le bémol concerne le prix, qui fait de ces produits un produit plus cher qu’un modèle similaire en PVC ou en bois. L’autre inconvénient est la conductivité thermique importante du métal : les encadrements formeront un pont thermique plus important qu’une fenêtre en PVC ou en bois.

rue rousselet terrasse

Quels vitrages choisir pour vos fenêtres ?

Une fois la finition de vos encadrements choisie, il vous faut passer à un autre paramètre important : quels types de vitrage choisir ?

Dans la majorité des cas, nous vous conseillons d’équiper vos fenêtres en double vitrage. Si votre budget le permet, n’hésitez pas à pencher vers le double vitrage renforcé (VIR), dont les verres sont traités pour empêcher la chaleur de s’échapper. Il est ainsi jusqu’à 3 fois plus isolant qu’un double vitrage classique. Cela peut se quantifier par une diminution de 10% du montant de votre facture liée au chauffage !

Le double vitrage étant aujourd’hui entré dans les mœurs lors de tout remplacement de fenêtre, ayez également à l’esprit que les progrès technologiques vous permettent également d’installer des vitrages adaptés aux différentes contraintes à laquelle votre maison est soumise : bruit, ensoleillement, ombre.

HABITEUM vous explique quel vitrage adapter à chaque façade de votre maison.

Vitrage pour lutter contre les nuisances sonores

Si vos fenêtres donnent sur une rue bruyante, faites le choix d’installer un vitrage acoustique, adapté à isoler votre intérieur des nuisances sonores extérieures. Ce vitrage sera, soit composé de 2 verres d’épaisseurs différentes, soit d’un verre simple et d’un vitrage feuilleté pour un confort optimal.

Dans ce cas précis de souci d’isolation phonique, insistez lors du remplacement de la fenêtre, pour effectuer une dépose totale (voir plus haut). Vous obtiendrez ainsi une parfaite isolation phonique de votre logement.

Vitrage pour lutter contre l’exposition

Si vos fenêtres sont exposées plein sud ou très régulièrement baignées par le soleil, optez pour des vitrages à contrôle solaire, qui empêcheront les UV de passer, et ainsi de surchauffer l’intérieur de votre maison. Leurs performances thermiques sont telles que plus la surface vitrée est grande, meilleure est l’isolation de la menuiserie complète !

A l’inverse, si vous remplacez des fenêtres qui sont très peu ensoleillées ou donnant sur des zones sombres, vous pouvez opter pour l’installation d’un triple vitrage, qui présente des performances d’isolation thermique 40% plus élevées qu’un double vitrage classique. Cette solution vous permettra de ne garder le plus de chaleur possible dans votre maison. Cependant, une telle isolation a un prix, et cette option ne sera à prendre en compte uniquement si l’ensemble de votre maison est parfaitement isolé. Dans le cas contraire, le surcoût n’aura que peu d’intérêt sur les performances énergétiques de votre logement.

Quels types d’ouvrants choir pour vos fenêtres ?

Le choix de vos vitrages étant fait, il vous faut maintenant choisir les types d’ouvrant pour chacune de vos fenêtres. Mais comment choisir ? HABITEUM vous éclaire.

Vous avez le choix entre 3 types d’ouvrants : à la française (ouvrant traditionnel), oscillo-battant (ouvrant traditionnel + ouvrant basculant) et coulissant. Afin d’optimiser l’ergonomie de votre habitation, certaines recommandations sont à suivre selon la pièce à équiper, et à votre mode de vie.

Si vous remplacez la fenêtre d’une chambre, préférez installer une fenêtre oscillo-battante. Lors des fortes chaleurs, vous pourrez ainsi dormir la fenêtre ouverte en toute sécurité, sans le risque que quelqu’un puisse passer par cette fenêtre ouverte, d’autant plus si la chambre est au rez-de-chaussée.

S’il s’agit de la fenêtre d’une pièce étroite, ou d’une fenêtre au-dessus d’un plan de travail (cuisine par exemple), vous pouvez faire le choix d’installer une fenêtre coulissante. Vous pourrez ainsi aérer votre pièce sans être gêné par la partie ouverte de la fenêtre.

Enfin, si vous installez des fenêtres dans des endroits peu accessibles (en hauteur par exemple), n’hésitez pas à choisir un modèle motorisé. Vous apprécierez de ne pas avoir à grimper sur une échelle à chaque fois que vous souhaiterez amener un peu d’air frais dans votre pièce !

De plus, vous pouvez également coupler l’ouverture motorisée de la fenêtre à l’installation domotique de votre maison, afin de choisir d’ouvrir cette fenêtre automatiquement dès que la météo y est favorable..

Aides financières à votre disposition pour changer de fenêtres

Le remplacement des fenêtres représente un poste de dépenses conséquent lors des travaux de rénovation d’une maison. Permettant d’améliorer les performances énergétiques de votre logement, vous pouvez bénéficier de différentes aides financières pour vous accompagner dans votre projet.

Vous pourrez ainsi vous voir accorder :

  • La TVA réduite à 5,5%
  • Le crédit d’impôt CITE égal à 30% du montant de vos fenêtres (hors pose)
  • La prime énergie

Afin de ne pas vous perdre dans toutes ces dispositifs, et vous faire bénéficier des aides financières auxquelles vous êtes éligibles, HABITEUM vous aide à réaliser vos démarches, pour que vous puissiez profitez de vos nouvelles fenêtres sereinement !